Fabricant français de volets roulants sur mesure

Assistance téléphonique 03 66 72 91 88 Prix d’un appel local. Non surtaxé.
20 Octobre 2017

Les coefficients d’isolation des volets roulants.

L’une des motivations pour s’équiper de volets roulants est souvent d’améliorer l’isolation de la maison, ceci dans le but de diminuer le coût du chauffage, tout en améliorant son confort, et en contribuant à la préservation de notre planète.

Un critère permettant de quantifier l’isolation effective apportée par le volet roulant est la valeur de la résistance thermique, Ra, qui est l'inverse de la quantité de chaleur qui est transmise en régime permanent de la face chaude de la couche d'air vers la face froide, par conduction, convection et rayonnement, par unité de temps, par unité de surface et pour un écart de 1 °K entre les températures des faces chaudes et froides.

Ainsi, plus cette valeur est élevée, meilleure est l’isolation du volet roulant ; Ra s'exprime en m²K/W

Les résistances thermiques théoriques de nos lames de volets roulants sont les suivantes :

 

Lames aluminium isolées

Ra = 0,18 m2K/W

Lames PVC alvéolaires

Ra = 0,23 m2K/W

 

Toutefois, ces résistances sont théoriques, car dépendant de la façon dont est installé le volet roulant.

En effet, le principal facteur qui crée l’isolation du volet roulant est la couche d’air située entre la fenêtre et le volet : l’air est en effet un excellent isolant (sous réserve qu’il soit stagnant entre deux parois,  et que ce ne soit pas un « courant d’air »). Ainsi, les performances thermiques d’un volet roulant aluminium et d’un volet roulant PVC ne seront pas aussi différentes que peuvent le laisser penser les résistances thermiques de chaque lame, la plus grosse part de l’isolation étant en effet apportée par la couche d’air.

Il importe surtout de bien étanchéifier le volet roulant lors de son installation, notamment par l’adjonction d’un joint silicone périphérique (autour du coffre, et au dos des deux coulisses) ; les volets roulants AMC Production sont par ailleurs équipés d’un joint d’étanchéité sur le dessous de la lame du bas. L’isolation sera également d’autant meilleure que la couche d’air comprise entre le volet et la fenêtre sera épaisse : il est donc préférable de conserver un espace suffisant entre la fenêtre et le volet roulant.

Par ailleurs un dispositif fiscal peut permettre en France de bénéficier –sous certaines conditions – d’un crédit d’impôt à l’occasion de l’installation de volets roulants isolants, mais il faut pour cela impérativement s’adresser à un artisan agréé RGE, à qui vous achèterez  à la fois les produits et la prestation d’installation. (Consulter notre article « Crédit d’impôt pour l’achat de volets roulants isolants »