Fabricant français de volets roulants sur mesure

Assistance téléphonique 03 66 72 91 88 Prix d’un appel local. Non surtaxé.
26 Juin 2017

Volets roulants solaires : comment ça marche ?

Avec une prise de conscience de plus en plus forte de la nécessité d’économiser l’énergie traditionnelle, l’énergie solaire connait un fort développement. Ainsi, les volets roulants solaires remportent de plus en plus de succès auprès des consommateurs, non seulement pour les économies d’électricité engendrées, mais surtout pour leur facilité d’installation, qui ne nécessite aucun travail de câblage électrique.

 

Comment est constitué un volet roulant solaire ?

Le volet roulant solaire est équipé d’un moteur tubulaire, qui est situé à l’intérieur du tube d’enroulement du volet. Toutefois, à la différence des volets roulants électriques standard, ce moteur est à basse tension (12V), et alimenté par une batterie.

Chez AMC Production, nous fixons la batterie à l’intérieur du coffre ; celle-ci est ainsi invisible, et vous n’avez qu’à installer le bloc volet roulant complet, qui est prêt à fonctionner.

Un panneau solaire, qui est fixé sur la façade du volet roulant, capte l’énergie du soleil et la transforme en énergie électrique qui sert à recharger la batterie ; le moteur n’est donc pas alimenté directement par l’énergie solaire, mais par l’énergie accumulée dans la batterie, ce qui lui permet de fonctionner même la nuit (Ce qui est indispensable pour une utilisation courante !)

Enfin, le moteur est équipé d’un récepteur radio, ce qui permet de le commander à distance au moyen de la télécommande fournie ; il n’y a donc là non plus aucun câblage à faire.

 

Y a-t-il des contre-indications à l’installation d’un volet roulant solaire ?

Il faut bien sûr que le capteur solaire reçoive les rayons du soleil pour pouvoir générer l’énergie électrique du système. Néanmoins, compte tenu de la performance des capteurs solaires modernes, un panneau solaire même exposé plein Nord dans une région peu ensoleillée sera suffisant pour alimenter un volet roulant, à raison de quelques manœuvres par jour.

Il faut simplement s’assurer que le panneau solaire n’est pas logé sous une avancée de toiture, ou dans un renfoncement qui ne serait jamais atteint par les rayons du soleil ; mais dans ce cas, il est encore possible de déplacer le panneau pour le placer à un endroit plus favorable : il est possible pour cela de commander en option une rallonge de câble.

Enfin, en cas d’absence de soleil pendant quelques temps, pas d’inquiétude : la batterie chargée permet une autonomie théorique de un mois, à raison d’une ouverture le matin, et d’une fermeture le soir ! Et le système solaire charge la batterie même en cas de soleil voilé, la lumière solaire étant alors encore suffisante.

 

En conclusion, l’achat d’un volet roulant est en général rentabilisé dès son installation, grâce à sa facilité de pose, et à l’économie de travaux d’électricité : vous pourrez ainsi être un citoyen responsable et soucieux du développement durable tout en faisant des économies !